Le piratage tue les jeux vidéos.

Posted On lundi, août 22nd, 2011 By Kainou

Aujourd’hui, les consoles se font hacker de plus en plus facilement. Plus besoin de pucer sa Nouus, ou sa xboite360 ni même sa Station-de-jeu3. Horreur, les développeurs vont plus pouvoir manger, les éditeur vont se recycler dans la vente de cartes à collectionner, et les céréales pour le petit déjeuner.

Les jeux disponibles sur internet d’un simple clic de souris tu nt l’industrie chaque jour un peu plus, ne laissant aux pauvres éditeurs que les miettes des méchants pirates. Et chaque fois que tu télécharge un jeu, Nicolas Sarkozy décapite un chaton avec les dents.

Étudions cela d’un peu plus près. Les gens « normaux » sur leur console de jeu, ils avaient combien de jeu en moyenne ? Disons que selon mes sources, j’ai toujours vu les gens ayant entre 3 et 5 jeux/console. Soit un budget maximal de  1200 + 5 x 500 Frs. Un total de 3700Frs/6.55957=564€ par foyer et par génération de console. Aujourd’hui selon l’insee un foyer moyen dépense en moyenne 9% de son budget annuel en loisirs et culture. si on prends le salaire français le plus bas pour un couple titulaire d’un bête CAP. 22975x2x9/100/12. Soit un budget loisir de 344€ mensuel.

Admettons qu’une famille mette 5% du budget mensuel pour les loisirs dans les jeux vidéos. Ce qui me parait peu. Une génération de console durant en moyenne 5 ans… Ce qui nous fait :

344×5/100=17
17x12x5=1020

Nous avons donc 1020€ pour les français les plus « moyens », dépensés pour des jeux vidéos, par génération de console. Ce qui est simplement de DOUBLE d’il y a 10 ans. Et bien sur, ceci est une vision plutôt pessimiste.

Regardons le marché actuel. Plein de jeux, plus ou moins bien. Sur plusieurs plateformes plus ou moins bien elles aussi. Si vous deviez dépenser 1020€, comme ca, d’un coup. Vous feriez confiance à la publicité ? Aux critiques ? Aux démos fournies par les éditeurs ? Je ne pense pas non. Vous voudriez essayer, tester, comparer dans le détail. Le piratage permet cela, en effet. Mieux investir votre argent pour soutenir les jeux que vous avez apprécié et laisser les grosses merdes que vous n’aimez pas crever la bouche ouverte dans leur rayonnage.

Pirater ne veut pas dire « jeu gratuit » ni que personne n’achètera vos jeux. Juste qu’un gros budget com, une belle jaquette et des effets spéciaux de fou ne suffisent peut-être plus a vendre un jeu. Bien sur, pensez a acheter les jeux que vous aimez, comme moi. Je suis un vil pirate, OK. Je suis un méchant téléchargeur, oui. Je me retrouve coupable de contre-façon pour mon usage personnel ? Oui, mais j’ai soutenu TOUS les jeux que j’ai aimé. Sans exception, aucune.

Mes coups de coeur m’ayant poussés à faire des folies :
Penumbra : Acheté trois fois en version électronique et deux fois en version boite.
World of Goo : Acheté deux fois en version électronique
Minecraft : Acheté deux fois
Muramasa : Acheté en Royaume Uni, pour l’avoir en neuf, juste pour soutenir Rising Star et Vanillaware

Que PERSONNE vienne me dire que je ne respecte pas les développeurs et les éditeurs des jeux que j’aime parce que je télécharge. Je chie juste sur les développeurs qui me vomissent une soupe pré-mâchée et/ou pleine de DRM qui au final me plombent l’expérience de jeu.

3 Responses to “Le piratage tue les jeux vidéos.”

  1. bery dit :

    Merci pour ton commentaire! Je ne pensais pas qu’une personne pouvait tomber dessus un jour.. c’est beau l’Internet. (pop’n music)

    Je suis passé sur ton site, c’est pas mal du tout comme analyse, essais, lestage de plombs!! Tu serai le bienvenu ici dans la partie « Philogamons »

    Enjoy!

    • kainushi dit :

      Comme répondu sur 2nd-impact.com, j’apprécie la proposition. N’hesitez pas une seule seconde a prendre/corriger/étoffer/adapter/torturer/maltraiter mes articles qui vous intéressent. C’est du WTFPL, servez-vous donc, ça me fait plaisir 😉

      Pour finir, 2nd-impact.com : Mangez-en. Y’a des propos intelligent dans le dedans.
      Je vous renvois, vous petit internaute tombé à un détour du net sur cette review de Pop’n’Music Wii qui exprime que trop bien ce que j’en pense. http://2nd-impact.com/retro/pop-n-music-version-wii.html

  2. Jaydes dit :

    Encore une fois je pense qu’il y a une chose qui tue absolument tout, c’est le droit d’auteur à tout va. C’est le partage qui créé la richesse. Je consomme du jeu parcequ’on m’en a prêté lorsque j’étais plus jeune. J’achete parcequ’on me fait découvrir et à cause des soldes Steam aussi :) (oui je sais c’est de la merde)

Leave a Reply