Pas de texte dans la version linux (Debian) de Blocks that matter ?

Posted On jeudi, septembre 15th, 2011 By Kainou

Voilà qui est embêtant. Aimant les jeux indé pour des raisons sur lesquelles je ne reviendrais pas, je fais l’acquisition de cette petite merveille qu’est Blocks That Matter. Utilisateur Debian que je suis, c’est donc naturellement que je me procure la version Linux de ce soft. Et là, horreur. Aucun texte affiché à l’écran.

Je contacte donc les gentils petits gars de Swing Swing Submarine, qui me répondent dans les 5minutes. Ils investiguent de leur coté. La raison ? Mon utilisation de OpenJDK en lieu et place du bon gros java du défunt Sun.

Si vous vous heurtez au même soucis que moi, voici une solution temporaire qui a le mérite de ne pas faire chier et de n’utiliser la JVM proprio que pour BTM. Ce qui suit s’adresse aux débutants, bien sur.

1) Installez les dépots non-free
Éditez /etc/apt/sources.list

$ su -c "nano /etc/apt/sources.list"
									


#Rajoutez contrib et non-free, comme dans la ligne ci-dessous.
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze main contrib non-free

2) Mettez à jour la liste des paquets et installez le java propriétaire.

$ su -c "apt-get update"
$ su -c "apt-get install sun-java6-jre"
									

3) Modifiez le script de démarrage de BTM.

#!/bin/bash
/usr/lib/jvm/java-6-sun/jre/bin/java -Djava.library.path="." -Xmx1024M -Xms512M -jar BTM.jar
exit 0
									

3.alt) Si vous préférez utiliser la JVM proprio en lieu et place de OpenJDK, laissez le launcher comme il est et faites

su -c "update-alternatives --config java /usr/lib/jvm/java-6-sun/jre/bin/java"
									

And voilà !

Acheter BTM et plein d’autres jeux super cools : Indievania
Pensez à leur faire un petit coucou sur leur site et à les suivre sur Twitter. (@swingswingsub) Un studio très prometteur.

Leave a Reply