Pourquoi une chaine Youtube ?

Posted On mardi, avril 7th, 2015 By Kainou

Je vois que beaucoup de « jeunes » internautes se lancent dans la création de leur chaîne. Aujourd’hui, on est sur du « Web 2.0 », qui se « sociabilise », mais les gens n’ont jamais autant utilisé internet comme un moyen à sens unique de communication, comme une télé 2.0.

A mon époque, il n’était pas rare d’héberger soi-même ses pages web et vidéo sur son ordinateur pour pouvoir les partager, et les mettre sur des DCC list (Partage via envois direct de fichier par chat (IRC)) et autres trucs quasiment complètement oubliés. Le partage, c’est ma culture, mais c’est aussi la votre, nous sommes tous internautes.

La genèse

Ma chaine Youtube, elle a été crée en 2006, pour héberger deux vidéos. Une de Hyeron et une autre de moi même. Plus précisément des speedruns de map Thievery.


TDQ par Nightwolf (Hyeron).

Quelques temps plus tard, j’ai eut l’idée de faire une série audio, plus précisément un calendrier de l’avent, en faisant découvrir des jeux indépendant sous linux. Je me suis vite rendu compte que ma qualité audio était déplorable. J’ai donc commencé à investir dans un bon micro, et une fois équipé, Noel était passé. Il était donc temps de se mettre à faire des vidéos.

J’ai donc acheté Fraps, réinstallé un Windows (parce que la capture sous linux, c’est pas top) et mon premier logiciel de montage, AVS Vidéo Editor pour produire mes premiers Let’s Play sur Doom 3.

Mais pourquoi ?

j’ai toujours eut l’habitude de donner mon avis sur des choses, et le monde du jeu vidéo m’a toujours passionné. C’est à ce moment que j’ai découvert les Let’s Play. Je regardais les jeux auxquels j’avais joué, je me suis aperçu encore plus de la subjectivité de l’expérience qu’apporte ce média.

Petit à petit, je me suis de plus en plus intéressé à la vidéo et mon besoin de création me fait me sentir à l’étroit. j’ai des projets d’émissions depuis plus de deux ans qui ne demandent qu’à se concrétiser.

Le développement

Une fois lancé, j’ai pu m’attaquer à mon premier Let’s Play, Doom 3. Avec ont commencé a apparaître les problèmes technique, Comment faire tourner proprement un vieux jeu dont la capture son se désynchronise ? Comment le capturer proprement ? Quelle résolution ? Quel format de vidéos ? Cela a été l’occasion de plein d’essais, et de découvertes. Mon but : maîtriser un MAXIMUM la technique.

Une fois les problèmes d’image réglé, il a été temps de passer au son. Là ou j’ai vraiment commencé à y faire attention, c’est lors de mon Let’s Play de Bioshock 1. Je suis donc passé a une installation plus lourde pour moi, mais qui me laisse plus de contrôle en post-production. A savoir enregistrer mon son sur un logiciel annexe, clapper pour avoir un point de repère et synchroniser la capture du jeu et de la vidéo. Cela permet d’avoir au final un jeu audible ET un commentaire audible.

Investissement audio

Plus on veux pousser la qualité, plus ça coûte cher et prends de la place !

Samedi c’est Indie a été le premier partenariat vidéo que j’ai fait avec un site, Indie Game, qui a malheureusement changé de mains depuis. Ce fut un plaisir de collaborer avec Fabmin, une personne d’exception. Des présentations de jeux indé, en alternance avec Segle.

Les années passent, les Let’s Play s’enchainent, des passages a vide, l’impossibilité de faire des vidéos, et l’envie redevient de plus en plus forte. Plus forte que les barrières qui se sont dressées face à moi et nous voilà reparti.

Quel avenir pour la chaine ?

Un déménagement dans quelques jours pour avoir un bureau de 20m² et pouvoir produire les émissions que j’aimerais voir sur Youtube. Donc restez accrochés !

A partir de mai, je vais m’y consacrer à plein temps, le temps de prendre différentes habitudes de tournage et préparer les pilotes !

Si vous avez des questions supplémentairement, n’hésitez pas a les poser en commentaire ! Je me ferrais un plaisir d’y répondre et d’éditer l’article :3

Leave a Reply